Qu’est ce que la chu gynécologie? Que font les gynécologues?

Qu'est ce que la chu gynécologie? Que font les gynécologues?

La chu gynécologie est la branche de la médecine liée au système reproducteur féminin. La gynécologie est le domaine qui traite principalement des femmes non enceintes et de leurs problèmes hormonaux, urinaires, utérins et vaginaux. Cette branche traite à la fois des moyens chirurgicaux et médicinaux.

Qui est chu gynécologie?

Un chu gynécologie est un médecin et un chirurgien qui traite de la santé des femmes. Ils traitent le système reproducteur féminin et les organes comme l’utérus, la vulve, les trompes de Fallope, les ovaires, le cancer du col de l’utérus et du sein, le vagin, la contraception, la menstruation, la sexualité ménopausique, les problèmes hormonaux et la contraception

Quand faut-il consulter un gynécologue?

On devrait consulter un gynécologue pour les raisons suivantes-

  • Problèmes menstruels, règles irrégulières ou anormales, crampes sévères pendant le cycle menstruel
  • Interruption de grossesse, stérilisation et contraception
    Infections transmissibles sexuellement (ITS)
  • Cancer du sein, cancer du col de l’utérus ou cancers de l’appareil reproducteur.
  • Ménopause
  • Syndrome des ovaires polykystiques (SOPK)
  • Problèmes avec les ligaments, les tissus et les muscles qui soutiennent les organes pelviens.
  • Dysfonction sexuelle
  • L’endométriose est une affection qui peut affecter le système reproducteur
  • Anomalies congénitales
  • Affections telles que la vulve, les fibromes, les ulcères vaginaux, les kystes ovariens et les problèmes liés au sein
  • Incontinence urinaire
  • problèmes de santé liés à la bisexualité ou aux relations homosexuelles
  • contrôle annuel

Quels tests un chu gynécologie effectue-t-il?

Le chu gynécologie peut demander au patient d’obtenir des tests spécifiques effectués en fonction des symptômes et des problèmes. Ces tests sont-

Tests de dépistage-

  • Virus du papillome humain ou test du VPH – Les médecins recommandent ce test si le test de PAP n’est pas clair ou s’il montre des anomalies qui peuvent être le résultat d’une infection au VPH. Dans ce test, les médecins prélèvent des échantillons du col de l’utérus à l’aide d’un pinceau, prélèvent quelques cellules du col de l’utérus, puis les envoient à un laboratoire pour un examen microscopique. Ils vérifient la présence de cellules anormales pouvant mener au cancer.
  • Mammographie- C’est une excellente méthode pour détecter le cancer du sein. Il a la capacité de détecter le cancer à un stade précoce. Mais comme il s’agit d’une méthode sensible, une biopsie est effectuée pour confirmer la présence de cellules cancéreuses.
  • Test de Papanicolaou ou PAP- Ce test permet d’identifier initialement le cancer du col de l’utérus. Ils sont également capables de détecter les changements précancéreux dans les cellules. Ce test aide à prévenir le cancer et à commencer un traitement précoce. Ce test est semblable au test HPV, dans lequel les médecins prélèvent un échantillon des cellules du col de l’utérus et les envoient au laboratoire pour analyse.

Les tests hormonaux…

  • Test d’oestrogène- Il s’agit d’un test sanguin qui vérifie le niveau d’oestrogène dans le corps. L’œstrogène est une hormone qui contribue au bien-être d’une femme. Par exemple, les médecins recommandent des tests d’oestrogène pour les femmes infertiles ou celles qui ont des saignements vaginaux même après la ménopause, des cycles menstruels anormaux, ou quand la puberté ne frappe pas
  • Test de progestérone- La progestérone aide l’utérus à se préparer pour un ovule fécondé. Si l’utérus reçoit un ovule fécondé, le taux de progestérone reste élevé.

    Mais si l’ovule n’est pas fécondé, il en résulte un nouveau cycle menstruel et le taux de progestérone diminue. Si le taux de progestérone est faible pendant la grossesse, cela peut conduire à une fausse couche.

  • Hormone folliculo-stimulante ou Test FSH- L’hypophyse du cerveau produit cette hormone et stimule la croissance de l’œuf dans l’utérus. Les gynécologues demandent ce test en cas de SOPK, de cycles menstruels irréguliers, de kystes ovariens ou de tumeurs de l’hypophyse.
  • Test de testostérone- Même si la testostérone est une hormone mâle, les femelles le produisent également dans les ovaires. On doit vérifier pour ce test si elle manque ses règles, a des symptômes de SOPK, l’acné, le gain de poids, l’infertilité, la calvitie masculine, le développement des poils du visage, ou une diminution de la libido.
  • Hormones thyroïdiennes- La thyroïde est plus fréquente chez les femmes que chez les hommes. En outre, la thyroïde peut affecter la grossesse et la fertilité.

Tests chu gynécologie

  • Biopsie cervicale – Les médecins pourraient effectuer ce test si votre VPH était positif, ou s’il y avait des choses anormales dans votre examen pelvien ou test PAP. Habituellement, ce test est effectué après une semaine du cycle mensuel.
  • Colposcopie- Ce test permet de détecter l’inflammation du col de l’utérus, les verrues génitales, les cellules précancéreuses, et les problèmes génitaux. Les médecins suggèrent habituellement ceci après un test PAP anormal.
  • Laparoscopie- Il est différent de la chirurgie ouverte. Mais les gynécologues l’utilisent pour enlever les fibromes, et l’utérus, effectuer la ligature des trompes, diagnostiquer les kystes ovariens et l’endométriose et traiter les douleurs pelviennes chroniques.
  • Cystoscopie- Les gynécologues recommandent ce test si la personne a du sang dans l’urine, miction douloureuse, ou une vessie hyperactive. Il aide également à diagnostiquer le cancer de la vessie.
  • Hystéroscopie– Il s’agit d’une méthode qui aide dans le diagnostic et le traitement des saignements utérins et cervicaux. Les médecins utilisent également cette méthode pour enlever les tissus anormaux.

Quelle est la différence entre un gynécologue et un obstétricien?

Bien qu’un chu gynécologie et un obstétricien s’occupent des femmes et de la reproduction, il y a une légère différence entre les deux.
Un obstétricien s’occupe principalement de la grossesse. Ils prennent soin de la personne avant la grossesse, aident à accoucher et fournissent des soins post-grossesse au bébé et à la mère.
D’autre part, un gynécologue traite des problèmes et du bien-être du système reproducteur féminin. Par exemple, ils aident à la fertilité, le déséquilibre hormonal, et la régulation du cycle menstruel. En outre, ils traitent le cancer des organes reproducteurs féminins et réduisent la douleur et les blessures dans ces zones.
Il y a aussi une différence entre la formation des deux. Un obstétricien est plus précis et mieux formé à la prise en charge de la grossesse et de l’accouchement.
Ils peuvent également pratiquer et s’entraîner dans les deux domaines. Après leur formation, ils peuvent opter pour une spécialisation en obstétrique, en gynécologie ou dans les deux domaines. La personne qui a une formation et pratique à la fois en gynécologie et en obstétrique est appelée OBGYN, ou ils mettent OB/Gynae dans leur monde académique et professionnel.

À quoi s’attendre lors d’une visite chez le gynécologue ?

Souvent, de nombreuses personnes sont nerveuses lorsqu’elles consultent un gynécologue pour la première fois. Mais il est de la responsabilité d’un excellent gynécologue de mettre le patient à l’aise et d’être poli avec lui.
Votre médecin posera d’abord des questions générales comme l’âge, le poids, le nom, etc. De plus, ils vous poseront des questions sur votre problème et les symptômes auxquels vous faites face. Ensuite, ils peuvent poser des questions personnelles à votre sujet, par exemple sur vos antécédents familiaux et si quelqu’un d’autre a eu un problème semblable dans la famille. Ou ils pourraient vous poser des questions sur votre relation physique, la fréquence, si vous utilisez des contraceptifs, des pilules contraceptives, etc.
Votre gynécologue peut même vous demander de faire des tests spécifiques. Ensuite, en fonction de ces tests, votre médecin commencera votre traitement. Ou elle pourrait vous examiner physiquement si elle en ressent le besoin.

Les femmes font face à beaucoup de problèmes physiques. Mais le bien-être des femmes et des jeunes filles est essentiel. Malheureusement, beaucoup de femmes et de filles se sentent timides ou peur de consulter un gynécologue. Mais il est nécessaire de consulter un expert si vous pensez qu’il ya quelque chose d’anormal avec votre système reproducteur ou les hormones. Tout comme nous voyons un médecin lorsque nous avons d’autres problèmes physiques comme la fièvre, les allergies, la diarrhée, etc., de même nous devons demander l’aide d’un gynécologue si nous avons des problèmes avec nos organes reproducteurs ou un déséquilibre hormonal.
À l’hôpital asiatique de Faridabad, nous avons les meilleurs gynécologues avec une expertise et des années d’expérience dans leur domaine. Ils traitent les patients poliment, sans les inquiéter.
Alors, ne tardez pas, n’attendez pas, et consultez le meilleur gynécologue pour maintenir votre bien-être.

About Anouilh Boucher

Sa carrière dans le domaine de la rédaction a été définie par son engagement inébranlable en faveur de l'exactitude, de la recherche diligente et de l'attention méticuleuse portée aux détails. Elle a travaillé avec des experts médicaux renommés, notamment les docteurs Amy Myers et Izabella Wentz, mettant son expertise au service de l'éducation des lecteurs et les aidant à relever leurs défis en matière de santé. En tant que passionnée de santé, l'intérêt d'Anouilh pour le monde en constante évolution de la médecine et du bien-être la pousse à examiner minutieusement les informations pour s'assurer qu'elles sont exactes et à jour.

View all posts by Anouilh Boucher →